Où René Bazin fait de la publicité…

…pour l’ancêtre du Coca-Cola !

Dans ce document publicitaire, récemment proposé sur un site d’enchères en ligne, René Bazin, académicien depuis 2 jours seulement, vante les mérites du vin Mariani dans ces termes:

Je puis certifier que le vin Mariani
m’a remis – et en vingt quatre heures ! –
d’une campagne qui en vaut bien
dix autres : l’académique.
20 juin 1903.      René Bazin

Il faut dire que René Bazin, ou Emile Zola – qui a écrit un hommage similaire – est en auguste companie, car l’image de Sa Sainteté est également utilisée par la propagande de cette marque.

A l’époque ce vin Mariani est certainement tonique, car la bouteille contient tout à fait légalement, jusqu’en 1910, 6 à 7 mg de cocaïne !

Ce vin fit des émules aux Etats-Unis avec le French Wine Coca du pharmacien Pemberton. Le produit évolue ensuite. Avec l’interdiction de la cocaïne, le vin ne contient plus que de la feuille de coca dont on retire les principes actifs.

Puis des restrictions sur l’alcool donnent naissance à un sirop… le Coca-Cola !

Publicités