Compte-rendu de l’Assemblée générale du 26 mars 2011

Procès  Verbal  de l’Assemblée  Générale  du  26 mars  2011

à  la mairie du 8ième arrondissement de Paris

Présents :  35 adhérents,  12 pouvoirs  sur  67 adhérents   et  4 intervenants. Le quorum est largement atteint et les délibérations peuvent commencer.

Rapport moral  et  bilan des activités 2010 (Elisabeth Masson)

L’AG  débute  à  9h50  avec le rapport d’activités 2010 :

Côté administratif :  AG 2010 à Angers le 13 mars ; 3 Conseils d’Administration  les  13 mars à Angers, 12 juin à Reugny et 27 novembre à Paris.

Internet :  Le site a été visionné 6 645 fois en 2010 (progression de 33% par rapport à 2009), mais peu d’activité sur le blog.

* Numérisation de 2010 sur Ebooks : « Charles de Foucauld », «La Barrière»; prévus pour 2011« Terre d’Espagne », « les Noëllet » (actuellement en relecture).

*  Numérisation   de 2010 sur Gutenberg : « Le blé qui lève », « Nord-Sud », « Children of Alsace » (les Oberlé en anglais). Proposition de « la Terre qui meurt » en anglais. Philippe René-Bazin demande des bonnes volontés pour assurer la fonction de relecteur.

Editions, réeditions :  « les Premiers Hervé-Bazin » (ouvrage de famille) ; « les Noëllet » , distribué aux libraires  (1000 exemplaires) ;  préparation de la réédition de  « Madame Corentine » par Siloé , préfacé par Patrick Poivre d’Arvor  et présenté par Jacques Boislève (1000 exemplaires).

Etudes, recherches :

*Dans le cadre de son Master 1 à la Sorbonne en septembre 2010,  Mathias Burgé a soutenu son mémoire :  «René Bazin, intellectuel chrétien et moraliste enraciné. »

*Jacques Richou, notre président, a rédigé une présentation de René Bazin : « René Bazin, un précurseur des intellectuels catholiques ».

* Anne René-Bazin et Nicole Lebel, deux adhérentes, se sont penchées sur les voyages de René Bazin.

 

Evènements :  le 29 octobre 2010, Monsieur Mauvoisin et la cinémathèque de Vendée ont passé le film de Jean Choux de La Terre qui meurt ;  Jacques Boislève a organisé une lecture d’extraits du livre les Noëllet  lors de la journée du patrimoine 2010 au Fief Sauvin ;  Les 28 et 30 novembre 2010, Monique Hervouet, adhérente, a donné 2 spectacles autour des Noëllet  à Beaupréau et à Saint Florent le Viel.

A propos du DVD  de La Terre qui meurt, 4 rencontres avec la cinémathèque ont eu lieu les  10 février, 23 mars, 20 mai et 9 septembre, Les contacts avec la SACD se poursuivent au sujet des droits vidéo. L’association prépare une présentation de René Bazin qui sera incluse dans le bonus du DVD.

Rapport financier (Henri Viot)

En 2010 :  les dépenses se sont élevées à    1 064,43 €  tandis que les recettes affichaient  2785,43 €, ce qui donne un excédent de  1 721 € pour cette année 2010.  Les Actifs sont de 18 752,91 €, et les Passifs  de 18 752,91 €

Budget prévisionnel 2011 :  les dépenses (DVD La Terre qui meurt, Madame Corentine, frais divers), comme les recettes (vente de livres, cotisations, subventions, produits financiers), sont de  1 500 € .

D’autres projets

  • Renouvellement du bureau en 2012, conformément aux statuts.
  • Les éditions Siloé proposent de rééditer un nouvel ouvrage : Baltus le Lorrain et le Roi des Archers  sont proposés.
  • Les voyages de René Bazin, ou René Bazin voyageur,  à éditer chez un autre éditeur.
  • Colloque sur René Bazin (et participation au colloque de l’ICES, proposé par un nouvel adhérent, Alain Lanavère).

Les rapports d’activités et financier, et le budget prévisionnel, sont adoptés à l’unanimité.

Intervenants

Anne René-Bazin  et  Nicole Lebel

Une première version de leur travail sur les voyages de René Bazin a été donnée en juin 2010 et est sur le site.

Proposition d’éditer des morceaux choisis, des guides touristiques, la revue en ligne  « Astrolabe ».

Mathias Burgé

C’est un étudiant qui réalise un mémoire sur René Bazin. Son étude est historique et mémorielle. René Bazin était reconnu par ses pairs, avait une certaine influence et était très populaire.

Alain Lanavère, professeur honoraire à la Sorbonne.

René Bazin est un auteur réaliste. Au départ c’est un écrivain d’agrément, puis traite des sujets sociaux.

C’est un romancier très indépendant, soucieux de pouvoir être lu par tous, indifférent aux modes.

Général de Suremain :  liens entre Charles de Foucauld, René Bazin  et  Louis Massignon.

Il relate la vie de Charles de Foucauld ; pour évangéliser, Ch. De Foucauld cherche un écrivain pour diffuser ses idées : René Bazin. A la mort de Ch. De Foucauld, Louis Massignon prend la suite et devient partenaire de l’Union, préparée par Charles de Foucauld, destinée à la cohésion entre chrétiens laïcs et ecclésiastiques. L. Massignon pousse René Bazin à écrire un livre sur Charles de Foucauld.

Conclusion

  • Différentes questions sont posées aux intervenants.
  • La candidature de Mathias Burgé au Conseil d’Administration a été votée ; le résultat a donné :  40 voix pour, 1 voix contre, 1 bulletin nul  et  5 abstentions. Ce qui porte le conseil à 12 administrateurs.

La séance est levée à 13h.