DVD du film « La terre qui meurt »

L’Association a pour projet la diffusion en DVD du film « La terre qui meurt » tiré du roman de RENE BAZIN.

la terre qui meurt_miniCe roman paraitra en 1899 et aura un immense succès.

L’action se passe en Vendée ; plus précisément au Nord Ouest de cette région, près de Challans, dans le village de Sallertaine, à la limite entre le bocage et le marais.

Le thème de l’ouvrage, c’est l’abandon de la terre pour la vie en ville…

Le film sortit à Paris le 20 avril 1936 au cinéma Madeleine

Réalisé par Jean VALLEE (Pionnier de la couleur dans le cinéma français)

Adaptation  et dialogue de Charles SPAAK

Durée : 88 mn

Avec : Pierre LARQUEY : Le père LUMINEAU

Alexandre RIGNAULT : Mathurin

Line NORO : Eléonore

On notera qu’il existe deux autres versions de « La terre qui meurt » Pour le cinéma : Jean CHOUX en a réalisé une 1ère adaptation  en 1926 muette en noir et blanc avec des cartons pour les dialogues. L’autre version a été réalisée en 1965 pour l’ORTF par Pierre GUERIN (version condensée de l’œuvre)

Sauvetage du film :

Ce film a été tourné sur de la gélatine inflammable de l’époque qui se dégradait rapidement

1989 : Après de longues négociations avec :

La Cinémathèque de Vendée

L’association IRIS de Challans,

La Société Civile des Droits d’Auteurs RENE BAZIN

le CNC décide de mettre en place un programme de restauration et d’en tirer une copie de 35 mm afin de le présenter.

Avril 1992 : Présentation du film restauré à Paris et en Vendée. Le succès de ce film a été amplifié, par la suite, notamment en 1999, à l’occasion du centenaire de la publication du roman, grâce au dynamisme de l’association TERRE DE SALLERTAINE, et de M et Mme MAUVOISIN.

Le DVDcgVendée

La Cinémathèque de Vendée possède une copie  du film restauré, et les éditions RENE CHATEAU, dont le but est d’être «  la mémoire du cinéma », ont les droits de Jean VALLEE.

L’Association des Amis de René Bazin souhaite lancer la diffusion en DVD de ce film en liaison avec ces organismes.  Nous proposons des « bonus » sur le DVD, pour l’actualiser et en favoriser la diffusion.

Le Conseil Général de Vendée soutient notre projet et a d’ores et déjà approuvé une subvention.